Kader Merbouh

#Algérie: La finance islamique est complémentaire et non une alternative

Kader Merbouh, expert en finance islamique penser que la finance islamique est la solution pour capter l’épargne dormante et en dehors du circuit bancaire en Algérie. L’Algérie a été un point d’encouragement à la finance islamique. Tant par les banques conventionnelles qui proposeront dans les prochaines années des produits de la finance islamique pour capter leur clientèle et tant par les banques islamiques comme Salam ou Baraka. Il y a aussi l’arrivée de nouveaux acteurs qui voudront être présents sur le marché algérien. Cela va créer une triple dynamique. L’Algérie est un marché formidable. La loi de modernisation bancaire en Algérie va introduire quelques règlements pour faciliter la finance islamique.

Syndicate content